Créée en février 2013, la société Studio ACPHOTOGRAPHY est une entreprise travaillant principalement avec les professionnels dans le domaine de l’immobilier et de la restauration.

« La photo est un atout majeur dans les annonces immobilières. »

 

1) Présentez-vous ?

 

 Depuis 2013, ma société Studio ACPHOTOGRAPHY est une entreprise travaillant principalement avec les professionnels de l’immobilier et la restauration. L’activité de la société est divisée en deux dans le domaine de l’immobilier : le neuf et l’ancien. Nos clients sont donc les constructeurs de maisons individuelles, les promoteurs et les agences immobilières.

Nos prestations sont axées sur des reportages photos et création de book. Nous travaillons sur la mise en valeur des biens par la photographie en faisant attention à chaque détail : mise en scène, prise de vue, traitement d’image et mise en page pour création de book et de plaquette.

2) Nous savons que les photos immobilières sont importantes aujourd’hui au sein des annonces, quelle est votre avis sur la question ?

« Les annonces avec photos sont 7 fois plus regardées que les annonces sans photos. »

Je pense effectivement que les photos immobilières sont importantes sur une annonce immobilière car actuellement l’impact des photos est souvent décisif dans le processus de vente. De nos jours, les recherches de biens se font 9 fois sur 10 sur internet et les annonces avec photos sont 7 fois plus regardées que les annonces sans photos selon des études réalisées. Moi même ayant fait le test sur ma propriété, l’annonce avec photos m’a apportée plus de retour. Cependant pour que les annonces attirent l’oeil du futur acquéreur, il faut que les photos soient réussies, c’est à dire, des photos qui donnent envie au “chercheur de bien” d’y habiter. Il faut que le chercheur de bien puisse se projeter dans le bien simplement en voyant les photos.

photo immobilière pièce aérée

 

3) Qu’est-ce qu’une photo immobilière réussie ?

Une photo immobilière réussie est une photo laissant apparaître des espaces de vie aérés, des pièces rangées sans trop de décoration personnelle (cadre de famille, bibelots de voyage, … sont à éviter). Les images doivent être équilibrées au niveau de la luminosité et du contraste c’est à dire ni trop claires, ni trop foncées. Les photos extérieures doivent être prises un jour où le ciel est bleu pour éviter que les couleurs d’images soient trop ternes. De plus, les perspectives doivent être respectées pour ne pas donner un mauvais aperçu du bien. Il est préférable de voir le plafond et le sol sur une même photos pour les prises de vue intérieures.

2

1

4) Comment valoriser les atouts d’un bien immobilier ?

« Pour la mise en scène les pièces aérées et bien rangées sont plus appréciées. »

Avant toute chose, il faut que l’agent immobilier se mette dans la peau du futur acquéreur. A savoir les choses qu’il aimerait voir apparaître et les choses qui ne lui plaisent pas. Par exemple pour la mise en scène d’un salon, si les propriétaires sont fumeurs et qu’un cendrier est posé sur la table à manger, l’agent immobilier doit le mettre dans un endroit de la maison non visible pour éviter de repousser un chercheur de bien non fumeur intéressé par le bien. Pour la mise en scène les pièces aérées sont plus appréciées , les effets personnels et photos de famille sont à éviter. De plus, les pièces doivent être rangées, dans les chambres les lits doivent être faits et les bureaux rangés, dans la cuisine le plan de travail doit être propre et la vaisselle doit être faite. Tous ces petits détails jouent beaucoup sur l’idée que l’on se fait d’un bien au premier abord. Les petits plus pour faire vivre les espaces : des fleurs sur la table, un ordinateur portable sur un bureau, la télévision allumée, …

Le cadrage : sur la photo doit apparaître le plafond et le sol. Les photos doivent être prise au grand angle et l’agent immobilier doit se placer dans les coins des pièces pour prendre les photos, cela permet d’avoir un angle de vue plus étendu et donc de voir un maximum d’espace dans les images. Les perspectives de la pièce doivent être respectées (les murs doivent être verticalement droits par exemple).

Luminosité : la photo doit avoir une bonne exposition c’est à dire qu’elle ne doit être ni trop sombre, ni trop claire. Il est préférable de voir les extérieurs au travers des fenêtres de la pièce cela agrandit les espaces. Les photos extérieures doivent laisser apparaître un ciel bleu pour faire ressortir les couleurs des façades, des arbres, … Photo par jour de pluie à éviter fortement car cela rend les couleurs ternes et le bien immobilier triste.

 

photos immobilières professionnelles

photographie immobilière : la luminosité des pièces

5) Procédez-vous de la même manière avec tous les types de bien : appartements, maisons de petites ou grandes superficies  ?

Quelles sont les techniques qui diffèrent ?

La manière de procéder dans les prises de vue reste la même selon les différents types de biens immobiliers. Le matériel utilisé est le même tout comme le cadrage et la luminosité pour les espaces. Ce qui change est le traitement d’image. Ma manière de travailler est plus complexe que celle précédemment expliquée. Lors de la prise de vue je prends 3 photos pour un même cadrage. Lors de la prise de vue en intérieur par exemple, je prends une photo sous exposée (-2IL) pour obtenir la bonne exposition des extérieurs, une photo sur exposée (+2IL) pour obtenir les ombres à bonne exposition ainsi que les tons clairs et une photo à bonne exposition (O) pour la luminosité ambiante de la pièce.  Lors du traitement d’image je superpose les trois photos à l’aide de logiciels spécifiques et fais ressortir chaque détail à sa bonne exposition pour obtenir une image “parfaite”. J’entends par cette expression que sur la photo apparaît les intérieurs, les extérieurs, il n’apparaît pas de sur ou sous exposition d’objet et d’espace, il n’y a pas de flou, …

6) Comment obtenir de jolies photos professionnelles  ? Avez-vous des techniques simples à communiquer aux agences immobilières

Le matériel à utiliser est un appareil photo reflex de préférence avec objectif grand angle (14 mm à 20 mm pour un plus grand champ de vision) ou un appareil photo compact avec première “focale zoom” 14 mm à 20 mm offrant la possibilité de réglage manuel et/ou préconfiguré pour scènes intérieures (marque Canon ou Nikon), ainsi qu’un trépied pour une meilleure stabilisation d’image lors de la prise de vue. Pour obtenir de jolies photos, c’est à dire des photos nettes dont la luminosité et le contraste sont équilibrés et les perspectives respectées, il faut mettre l’appareil photo sur trépied et prendre la photo avec retardateur pour éviter le flou de bougé. L’appareil photo doit être placé à niveau horizontalement sur le trépied pour conserver les perspectives.

Dans le meilleur des cas il faut régler l’appareil photo manuellement (vitesse, ouverture, iso) pour obtenir de jolies images équilibrées en tous points mais cela reste sans doute le domaine du photographe professionnel. Pour les agents immobilier une solution de réglage qui marche très bien est le mode priorité ouverture de l’appareil photo (mode AV sur Canon). Ce mode gère automatiquement la vitesse et les iso pour obtenir une photo à bonne exposition sans avoir à faire trop de réglages.  Pour commencer, il faut régler l’ouverture à f/11 au minimum pour obtenir unmaximum de netteté sur la photo. Si vous réglez votre appareil photo sur une ouverture allant de f/1,2 à f/10, vous aurez des endroits de l’image flou et les angles de l’image laisseront apparaître un vignette (halo noir).  Ensuite il faut que la mise au point soit faite au centre de la photo et non sur un côté. Pour cela il faut choisir manuellement le collimateur central de mise au point car en mode automatique les appareils photos optent souvent pour une mise au point sur les objets étant au premier plan ce qui rend l’image flou en arrière plan.  Pour les agents immobilier ne faisant pas de retouches d’images , les photos doivent être prises au format Jpeg résolution maximale de l’appareil photo.  Pour une publication sur le web, les photos doivent être redimensionnées dans un format type 800×533 pixels pour une bonne vitesse de transfert et une bonne qualité d’image écran.  Une autre technique en mode automatique est possible pour les plus paresseux. C’est le mode scène / prise de vue intérieure. Mais attention, l’appareil ne rendra pas forcement la netteté attendu sur le rendu et le flash peut se déclencher ce qui laissera apparaître de mauvaises ombres sur la photo.

7) Peut-on prendre de jolies photos avec un smartphone ?

« Veillez à ce que les sources lumineuses soient derrière vous cela évitera les problème de mauvaise exposition d’image. »

Je pense qu’il est possible de prendre de jolies photos avec un smartphone, mais attention aux contre-jours, aux lumières artificielles et à la luminosité de la pièce. Ces derniers pourraient rendre la photo sous-exposée ou sur-exposée. Il ne faut pas utiliser le flash de son smartphone en photo immobilière cela rend de mauvaises ombres. Il faut que les sources de lumière soient équilibrées pour obtenir une photo bien exposée.

Il existe des trépieds pour smartphone. Le trépied permet d’éviter, dans le cas prise de vue smartphone, les flous de bougé et permet de régler et visualiser le
rendu des perspectives avant prise de vue.  Attention lors de la prise de vue avec smartphone, les lumières venant d’en face peuvent griller vos photos, c’est à dire les rendre sur exposées au niveau des sources lumineuses et des objets qui l’entourent. Veillez à ce que les sources lumineuses soient derrière vous cela évitera les problèmes de mauvaise exposition d’image.

8 ) Avez-vous d’autres astuces et conseils à partager ?

LOGO-STUDIO-ACPHOTOGRAPHYJe n’ai pas d’autres astuces à partager si ce n’est de prendre son temps pour prendre de belles photos tant dans la mise en scène que pour la prise de vue. La photo est un atout majeur dans les annonces immobilières. C’est un point à ne pas négliger. Cependant, le agents immobiliers peuvent faire appel à un photographe professionnel pour leurs photos d’annonces. De nos jours la possibilité de faire travailler un photographe ne manque pas il faut simplement bien le choisir. Les agences immobilières peuvent avoir l’exclusivité d’un photographe en dépensant moins que si elles avaient un salarié supplémentaire au mois. Si nous remettons les choses dans l’ordre chaque domaine a sa spécificité, le photographe a la sienne pour mettre en valeur le bien et l’agent immobilier la sienne pour le vendre. Il ne faut pas bâcler le travail des prises de vue car l’impact des photos est souvent décisif dans le processus de vente.

Nos prestations comprennent la mise en scène, les prises de vue, le traitement d’images, la création de book et de décoration murale ainsi que la possibilité de visite virtuelle de biens pour les biens immobilier à partir de F3.

 

 Démo gratuite: découvrez nos fiches de biens détaillées au 04 99 742 942